Choices, Approaches and actions for safely managed sanitation in africa by 2030

Sub-Theme 2

Lead Conveners:

Sub theme 2 Sessions Programme                                  Sous-thème 2: Programme des sessions 
Concept Note:
Safely managed sanitation means ensuring that faecal waste is safely contained and safely disposed or reused. Safely managed sanitation also includes the elimination of open defecation from communities and ensuring access and use of sanitation facilities that allow for safe faecal waste treatment, disposal/reuse.
Experience in countries around the world lends evidence to the understanding that accelerating inclusive sanitation service coverage requires a mix of sewered and non-sewered sanitation solutions, particularly in urban settings. Deploying sanitation systems that use adaptive, expandable, decentralized sanitation infrastructure are significantly more cost-effective. Mixing non-sewered sanitation (including non-water based approaches and new innovative technologies as they become available) and sewerage solutions can improve a city’s resiliency to economic, demographic and environmental shocks. Another critical piece of safely managed sanitation is ensuring a sanitation service authority that must be clearly responsible for and resourced to ensure equitable, inclusive and safe sanitation services.
Government and decision makers are still struggling to understand how an inclusive sanitation approach, including non-sewer sanitation services, can be developed and operated to benefit the majority of Africans. Sub theme 2 will aggregate technical sessions on the choices, approaches and actions for immediate to achieving safely managed sanitation in Africa by 2030 using an inclusive range of existing and new sanitation technologies, innovative business models, and other creative approaches.
Note conceptuelle

L’assainissement en toute sécurité signifie que les déchets fécaux sont confinés de manière sûre et éliminés ou réutilisés en toute sécurité. L’assainissement en toute sécurité inclut également l’élimination de la défécation à l’air libre des communautés et la garantie de l’accès et de l’utilisation des installations d’assainissement permettant le traitement, l’élimination et la réutilisation des déchets fécaux en toute sécurité.

L’expérience dans les pays du monde entier prouve que l’accélération de la couverture des services d’assainissement inclusifs nécessite une combinaison de solutions d’assainissement avec et sans égout, en particulier en milieu urbain. Le déploiement de systèmes d’assainissement utilisant une infrastructure d’assainissement adaptable, évolutive et décentralisée est nettement plus rentable. La combinaison d’un assainissement sans égouts (y compris des approches non basées sur l’eau et de nouvelles technologies innovantes lorsqu’elles deviennent disponibles) et des solutions d’assainissement peut améliorer la résilience d’une ville aux chocs économiques, démographiques et environnementaux. Un autre élément essentiel de l’assainissement sans risque consiste à assurer une autorité de service d’assainissement qui doit être clairement responsable et dotée de ressources pour assurer des services d’assainissement équitables, inclusifs et sûrs. Sous-thème 2 cont.

 

Le gouvernement et les décideurs ont encore du mal à comprendre comment une approche d’assainissement inclusive, y compris des services d’assainissement autres que les égouts, peut être développée et exploitée au profit de la majorité des Africains. Le sous-thème 2 regroupera des sessions techniques sur les choix, les approches et les actions pour une gestion sûre de l’assainissement en Afrique d’ici 2030 en utilisant une gamme inclusive de technologies d’assainissement existantes et nouvelles, de modèles commerciaux innovants et d’autres approches créatives.

Day 1

No 1

Category English French
Mon

29th Oct

 

14.00 – 15.30

Title Learnings from Uganda: Multi-stakeholder approaches to safely managed sanitation in urban contexts, focus on FSM Leçons tirées de l’Ouganda : approches multi-parties prenantes pour gérer l’assainissement en toute sécurité dans les contextes urbains, en se concentrant sur la gestion des matières fécales
Lead Convener Deutsche Gesellschaft fuer Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH
Co-Convener(s) Kampala City Council Authority Autorité du conseil municipal de Kampala
Contacts Alice Brandt

alice.brandt@giz.de

Objectives §  Highlight the necessity of involving both the private and the public sector efficiently to collaborate effectively on town sanitation services along the entire chain

§  Share learnings and innovative solutions how to strengthen private service providers on the one hand, and how to affect the policy level on the other.

§  Souligner la nécessité d’impliquer efficacement les secteurs privé et public pour collaborer efficacement sur les services d’assainissement de la ville tout au long de la chaîne

§  Partager des enseignements et des solutions innovantes sur la manière de renforcer les prestataires de services privés et sur la manière d’affecter le niveau politique.

Description This session contributes to aggregate solutions and actions for achieving safely managed sanitation in Africa by 2030 as it highlights the necessity of getting all relevant stakeholders involved in its realization. Sanitation practitioners will have the chance to share ideas, learn from peers and benefit through a deeper understanding of sustainable solutions to enhance the enabling environment by applicable financing mechanisms and improved political framework conditions. The speakers will discuss different choices on how to collaborate with and enable pit emptying service providers as well as political stakeholders.

 

 

The session is divided into two sub-themes: (1) support of service providers (e.g. through financing mechanisms for private entrepreneurs) and (2) policy advice (e.g. through strengthening local sanitation by-laws)

 

Core questions to be discussed are the following:

§  How can private service providers be strengthened in a sustainable way? Which existing financing mechanisms have potential to enable service providers in the long run?

§  How can the impact of policy advice be measured? How can the impact of sanitation by-laws be evaluated?

 

An idea-group-competition on these questions after the presentations will give the audience room to share ideas and experiences how to involve all relevant decision makers and enable authorities to improve their services.

Cette session contribue à rassembler des solutions et des actions pour parvenir à un assainissement géré en toute sécurité en Afrique d’ici 2030, car elle souligne la nécessité d’impliquer tous les acteurs concernés dans sa réalisation. Les praticiens de l’assainissement auront la possibilité de partager des idées, d’apprendre de leurs pairs et de mieux comprendre les solutions durables pour améliorer l’environnement favorable grâce à des mécanismes de financement applicables et à des conditions-cadres politiques améliorées. Les conférenciers discuteront des différents choix sur la façon de collaborer avec les fournisseurs de services de vidange de fosses pour leur permettre de s’acquitter de leurs tâches, de même que pour les acteurs politiques.

 

La session est divisée en deux sous-thèmes : 1) soutien des prestataires de services (par exemple, via des mécanismes de financement pour les entrepreneurs privés) et 2) conseil en matière de politique (par exemple, renforcement des règlements locaux sur l’assainissement)

 

Les principales questions à discuter sont les suivantes :

§  Comment les prestataires de services privés peuvent-ils être renforcés de manière durable? Quels mécanismes de financement existants ont le potentiel de permettre aux fournisseurs de services à long terme ?

§  Comment mesurer l’impact des conseils politiques ? Comment évaluer l’impact des règlements d’assainissement ?

 

Un concours de groupe d’idées sur ces questions après les présentations permettra à l’auditoire de partager des idées et des expériences sur la manière d’impliquer tous les décideurs concernés et de permettre aux autorités d’améliorer leurs services.

No. 2 Category English French
Mon

29th Oct

 

16.00 – 17.30

Title Opportunities for Developing the Sanitation Sector Possibilités de développement du secteur de l’assainissement
Convener African Development Bank / African Water Facility (Lead),
Co-Convener(s)  the Bill and Melinda Gates Foundation “BMGF” (Co-convener)
Contacts Jean Michel Ossete, j.ossete@afdb.org
Objectives §  Share information on the Africa Urban Sanitation Investment Programme and the Fund (AUSIF).

§  Foster adherents to the Programme and to the Fund.

§  Leverage ideas that will contribute to sustain the initiative

§  Partager des informations sur le programme d’investissement pour l’assainissement urbain en Afrique et sur le fonds (AUSIF).

§  Encourager les adhérents au programme et au fonds.

§  Tirer parti des idées qui contribueront à soutenir l’initiative

Description §  The session provides an overview of the Innovative Sanitation Programme within the AWF/AfDB, illustrated by 2 operations implemented by a private entity and a Local Government. It also presents the newly launched AUSIF programme that seeks to support African countries meeting the SDG targets. Speakers include AWF and its grantees. §  La session donne un aperçu du programme d’assainissement innovant au sein de la FAE / BAD, illustré par deux opérations mises en œuvre par une entité privée et un gouvernement local. Il présente également le programme AUSIF récemment lancé qui vise à aider les pays africains à atteindre les objectifs des ODD. FAE, ses bénéficiaires sont parmi les orateurs.
Day 2

No. 3

Category English French
Tue

30th Oct

 

09.00 – 10.30

Title Reducing Inequalities in WASH – Working Together to protect the Foundations of Development Réduire les inégalités dans le secteur de l’eau, assainissement & hygiène – Travailler ensemble pour protéger les fondements du développement
Convener ANEW
Contacts Sareen Malik

s.malik@kewasnet.co.ke

Objectives Seeks to encourage a dialogue and define cooperation mechanisms between state and civil society actors on ways to think and work differently, using a problem-driven approach and engaging with the constraints imposed by the broader governance environment. Cherche à encourager un dialogue et à définir des mécanismes de coopération entre les acteurs étatiques et de la société civile sur les manières de penser et de travailler différemment, en utilisant une approche axée sur les problèmes et en tenant compte des contraintes imposées par un environnement de gouvernance plus large.
Description Through a fish bowl approach, participants will be requested to offer new insights based on their country programs and lessons learned on joint action towards:

 

§  Improving policy objectives are to reduce inequities in human development outcomes with WASH investment.

§  Coordinating efforts that consider investment in health services and nutrition investment critical. These can also help reinforce cross-sectoral coordination more broadly in efforts to reduce undernutrition, stunting, and morbidity and mortality due to diarrheal disease.

§  Reducing inequalities in WASH services between more and less vulnerable groups, how resources need to be targeted in a more efficient manner; offering a compass for achieving those policy objectives.

§  Strengthening institutions and improving efficiencies, there is a need to look at the broader governance environment to understand binding constraints beyond technical issues specific to the WASH sector.

§  Improving efficiencies and strengthening sector governance and institutions.

Grâce à une approche de type « aquarium à poissons », les participants seront invités à présenter de nouvelles idées sur la base de leurs programmes de pays et des enseignements tirés des actions conjointes visant à :

 

§  L’amélioration des objectifs de la politique consiste à réduire les inégalités dans les résultats du développement humain avec les investissements WASH.

§  Coordonner les efforts qui considèrent les investissements dans les services de santé et les investissements en nutrition essentiels. Celles-ci peuvent également contribuer à renforcer plus largement la coordination intersectorielle dans les efforts visant à réduire la malnutrition, le retard de croissance, ainsi que la morbidité et la mortalité dues aux maladies diarrhéiques.

§  Réduire les inégalités dans les services WASH entre groupes plus vulnérables et moins vulnérables, comment cibler les ressources de manière plus efficace ; proposer une orientation pour atteindre ces objectifs politiques.

§  Renforcer les institutions et améliorer l’efficacité, il est nécessaire d’examiner l’environnement de gouvernance au sens large pour comprendre les contraintes au-delà des problèmes techniques spécifiques au secteur WASH.

§  Améliorer l’efficacité et renforcer la gouvernance et les institutions du secteur.

No 4 Category English French
Tue

30th Oct

 

11.00 – 12.30

Title Boosting access to sanitation in African cities through peer-to-peer learning partnerships of sanitation operators Accroître l’accès à l’assainissement dans les villes Africaines grâce à des partenariats d’apprentissage entre pairs des opérateurs d’assainissement
Convener AfWA
Contacts Simeon Kenfack

skenfack@afwa-hq.org

Objectives Share with the sanitation stakeholders including high level decisions makers, the importance of peer to peer learning partnerships as an appropriate approach to break out weaknesses of water and sanitation operators in delivering service, and, to encourage dialogue among the sanitation operators of the continent. Partager avec les parties prenantes de l’assainissement, y compris les décideurs de haut niveau, l’importance des partenariats d’apprentissage entre pairs en tant qu’approche appropriée pour éliminer les faiblesses des opérateurs d’approvisionnement en eau et d’assainissement, et encourager le dialogue entre les opérateurs d’assainissement du continent
Description Building on the successful experience of the Water Operators Partnership Program in Africa, AfWA, and with the financial support of the Bill and Melinda Gates Foundation (BMGF) for a period of three years, AfWA has implemented the “Reinforcing Capacity of African Sanitation Operators on non-sewer and faecal sludge management systems through peer-to-peer learning partnerships (RASOP-Africa)” project in five African cities: Bamako (Mali), Yamoussoukro (Côte d’Ivoire), Yaoundé (Cameroon), Kampala (Uganda) and Lusaka (Zambia).

 

After presenting the outcomes and lessons learnt from the implementation of that project, a panel group discussion will offer a frame to presenters and the participants to share on challenges and prospects of such approach in achieving the SDG6 as and strategies to foster partnerships among African operators.

Forte de l’expérience réussie du Programme de partenariat des opérateurs d’eau en Afrique, avec le soutien financier de la Fondation Bill et Melinda Gates (BMGF) pour une période de trois ans, l’AfWA a mis en place des systèmes de gestion des boues d’égouts et des matières fécales à travers des partenariats d’apprentissage entre pairs (RASOP-Africa) “dans cinq villes africaines : Bamako (Mali), Yamoussoukro (Côte d’Ivoire), Yaoundé (Cameroun), Kampala (Ouganda), et Lusaka (Zambie).

 

Après avoir présenté les résultats et les leçons tirées de la mise en œuvre de ce projet, une discussion de groupe offrira aux présentateurs et aux participants un cadre pour partager les défis et les perspectives de cette approche et les stratégies pour favoriser les partenariats entre opérateurs africains.

 

No. 5 Category English French
Tue

30th Oct

 

14.00 – 15.30

Title Looking back and moving forward on the Ngor commitments for universal sanitation access in Africa Rétrospective et avancement des engagements de Ngor pour l’accès universel à l’assainissement en Afrique
Convener AMCOW
Co-Convener(s) UNICEF & USAID/WALIS
Contacts Kitchinme Bawa

kbawa@amcow-online.org

Objectives The main objective of this session is to reflect on and share the outcomes of the sub-regional meetings for AfricaSan 5. Other objectives include the generation of collective agreement and action to prepare for AfricaSan 5 in February 2019, and to mobilise actors unfamiliar with AfricaSan to support the movement. L’objectif principal de cette session est de réfléchir aux résultats des réunions sous-régionales pour AfricaSan et de les partager. Parmi les autres objectifs, citons la création d’une convention collective et la mise en place d’actions nécessaires pour préparer AfricaSan 5 en février 2019 et mobiliser les acteurs qui ne connaissent pas AfricaSan afin de soutenir le mouvement.
Description The session will provide an overview of AfricaSan, including the processes leading up to AfricaSan 5 (e.g., sub-regional meetings and Ngor baseline monitoring). A ‘world café’ will be facilitated on the following four topics:

 

§  Measuring/monitoring sanitation progress through the Ngor commitments,

§  Building sector capacity through south-south knowledge exchange,

§  Policy and budget choices to accelerate the pace of change, and

Authority and accountability to strengthen the enabling environment for sanitation.

La session fournira une vue d’ensemble d’AfricaSan, y compris les processus menant à AfricaSan 5 (par exemple, les réunions sous-régionales et le suivi de base de Ngor). Par la suite, un “café du monde” sera animé sur les quatre thèmes suivants :

 

§  Mesurer / suivre les progrès de l’assainissement grâce aux engagements de Ngor,

§  Renforcer les capacités du secteur par l’échange de connaissances Sud-Sud,

§  Choix politiques et budgétaires pour accélérer le rythme du changement, et

Autorité et responsabilité pour renforcer l’environnement favorable à l’assainissement

No. 6 Category English French
Tue

30th Oct

 

16.00 – 17.30

Title Monitoring the enabling environment for sanitation through GLAAS and TrackFin Surveiller l’environnement propice à l’assainissement grâce à GLAAS et TrackFin
Convener WHO OMS
Contacts Betsy Engebretson

engebretsone@who.int

Objectives §  To present the GLAAS 2018/2019 cycle with a focus on WASH policies, plans and targets and how it contributes to measuring sanitation progress

§  To discuss how tracking finances to sanitation through TrackFin can help monitor sanitation progress

§  To highlight the importance of the enabling environment to increasing access to sanitation

§  Présenter le cycle GLAAS 2018/2019 en mettant l’accent sur les politiques, plans et objectifs WASH, et sur la manière dont le cycle GLAAS contribue à mesurer les progrès de l’assainissement

§  Discuter de la manière dont le suivi des finances pour l’assainissement grâce à TrackFin peut aider à surveiller les progrès de l’assainissement

§  Souligner l’importance de l’environnement propice à l’élargissement de l’accès à l’assainissement

Description This session highlights how the UN-Water Global Analysis and Assessment of Sanitation and Drinking-Water (GLAAS) and TrackFin contribute to monitoring sanitation progress at the national, regional and global levels. The session will consist of a presentation of GLAAS and TrackFin with Q&A and discussion with the audience. The presentation will be followed by a panel consisting of government officials and development partners discussing how they have used GLAAS and TrackFin data to assess sanitation progress. The panelists will also take questions from the audience.

 

This session fits within Sub-Theme 2 because it focuses on the importance of monitoring, which is a crucial action for safely managed sanitation in Africa by 2030.

Cette session souligne comment l’analyse globale et l’évaluation de l’assainissement et de l’eau potable (GLAAS) et TrackFin contribuent au suivi des progrès de l’assainissement aux niveaux national, régional et mondial. La session consistera en une présentation de GLAAS et TrackFin avec Q & R et discussion avec le public. La présentation sera suivie par un panel composé de représentants du gouvernement et de partenaires de développement, qui discuteront de la manière dont ils ont utilisé les données GLAAS et TrackFin pour évaluer les progrès de l’assainissement. Les panélistes répondront également aux questions du public.

 

Cette session s’inscrit dans le sous-thème 2 car elle met l’accent sur l’importance du suivi, qui est une action cruciale pour un assainissement géré en toute sécurité en Afrique d’ici 2030.

Day 4.

No. 7

Category English French
Thurs

1st Nov

 

09.00 – 10.30

Title Improving WASH Evidence-Based Decision-Making (IWED) for Safely Managed Sanitation in Tanzania Amélioration de la prise de décision fondée sur des preuves WASH (IWED) pour l’assainissement géré en toute sécurité en Tanzanie
Convener USAID-WALIS (Lead) Government of the United Republic of Tanzania, MoHCDGEC and Water Aid Tanzania (Co-conveners)
Contacts Alayne Potter, Alayne_potter@walis.org
Objectives Reinforce accountability and improve WASH evidence-based decision-making in Tanzania by introducing the Mobile-Web-Portal on the National Sanitation Management Information System (NSMIS) and thus increasing access to quality, accurate and timely data from the National Sanitation Campaign by key stakeholders. Renforcer la responsabilisation et améliorer la prise de décision fondée sur des données WASH en Tanzanie en introduisant le portail Web mobile sur le Système national d’information sur la gestion de l’assainissement (NSMIS) et accroître ainsi l’accès à des données de qualité.
Description This session will explore the critical role of the NSMIS, its new web-based data management platform, and how they will support Tanzania’s drive toward meeting SDG 6.2. The session will report on the design requirements to accomplish the goal and current progress in the creation, testing, and interoperability of the platform.

The session will also map out the seminal importance of Tanzania’s inter-Ministerial Quadripartite Understanding on data collection, organization, sharing, and control, ensuring data quality and collaboration among Tanzania’s ministries responsible for Health, Water, Education and Local and Regional Government Coordination Sectors. Panelists from government representatives, implementing partners, civil society and donors will discuss with participants on what is making this multi-stakeholder effort work, challenges, wins, and the future of monitoring sanitation and hygiene in Tanzania.

Cette session explorera le rôle critique du NSMIS, sa nouvelle plate-forme de gestion de données basée sur le Web et la manière dont ils appuieront les efforts de la Tanzanie pour atteindre l’ODD 6.2. La session présentera les exigences de conception pour atteindre l’objectif et les progrès actuels en matière de création, de test et d’interopérabilité de la plate-forme.

La session déterminera également l’importance capitale de l’entente quadripartite interministérielle tanzanienne sur la collecte, l’organisation, le partage et le contrôle des données, assurant la qualité des données et la collaboration entre les ministères tanzaniens chargés des secteurs de la santé, de l’eau, de l’éducation et des gouvernements locaux et régionaux. Les panélistes des représentants des gouvernements, des partenaires d’exécution, de la société civile et des donateurs discuteront avec les participants de ce qui rend ce travail multi-acteurs, les défis, les victoires et l’avenir de la surveillance de l’assainissement et de l’hygiène en Tanzanie.

No. 8 Category English French
Thurs

1st Nov

 

11.00 – 12.30

Title Inclusive and sustainable urban water, sanitation and drainage services under climate change – lessons from African cities Services de gestion de l’eau, de l’assainissement et du drainage urbains inclusifs et durables dans le cadre du changement climatique – leçons tirées des villes africaines
Convener South South North (Lead), Climate and Development Knowledge Network (Co-Convener)
Contacts Jean-Pierre Roux, jean-pierre@southsouthnorth.org
Objectives To share lessons on how climate change may alter current good practice for ensuring inclusive and sustainable urban sanitation; and experiences on enhancing water and sanitation resilience to climate change, drawing on learning from African urban contexts, including Kisumu (Kenya), Kampala (Uganda), Lusaka (Zambia), eThekwini (South Africa), and Ouagadougou (Burkina Faso).

§  To promote the use of an inclusive range of sanitation policy mechanisms, technologies, innovative business models, and other creative approaches critical to achieving significant sanitation progress in member countries.

Partager des leçons sur la manière dont le changement climatique peut modifier les bonnes pratiques actuelles pour assurer un assainissement urbain inclusif et durable ; et des expériences sur l’amélioration de la résilience de l’eau et de l’assainissement au changement climatique, en tirant profit des contextes urbains africains, notamment Kisumu (Kenya), Kampala (Ouganda), Lusaka (Zambie), eThekwini (Afrique du Sud) et Ouagadougou (Burkina Faso).

 

§  Promouvoir l’utilisation d’une gamme complète de mécanismes, de technologies, de modèles commerciaux innovants et d’autres approches créatives en matière d’assainissement, essentiels pour réaliser des progrès notables en matière d’assainissement dans les pays membres.

Description This session will draw together the latest research findings with the lived experiences of flooding and sanitation in several African cities. Speakers will include experts across several international research programmes focused on climate change and African urban WASH contexts as well as local city representatives. Panellists will share policy relevant messages on the following questions:

 

§  How to work through political processes of integrating climate considerations into urban WASH planning?

§  What can we learn from African case studies and systems in cities like Kisumu (Kenya), Kampala (Uganda), Lusaka (Zambia), eThekwini (South Africa), and Ouagadougou (Burkina Faso)?

§  How might climate change alter current good practice for ensuring inclusive and sustainable urban sanitation?

 

Cette session rassemblera les derniers résultats de recherche à la suite des expériences vécues d’inondations et d’assainissement dans plusieurs villes africaines. Parmi les conférenciers figureront des experts de plusieurs programmes de recherche internationaux axés sur le changement climatique et les contextes WASH urbains en Afrique, ainsi que des représentants des villes locales. Les panélistes partageront des messages relatifs aux politiques sur les questions suivantes :

 

§  Comment travailler à travers des processus politiques d’intégration des considérations climatiques dans la planification urbaine de l’eau, assainissement & hygiène ?

§  Que pouvons-nous apprendre des études de cas et des systèmes africains dans des villes comme Kisumu (Kenya), Kampala (Ouganda), Lusaka (Zambie), eThekwini (Afrique du Sud), et Ouagadougou (Burkina Faso) ?

§  Comment le changement climatique pourrait-il modifier les bonnes pratiques actuelles pour assurer un assainissement urbain inclusif et durable ?

No. 9 Category English French
Thurs

1st Nov

 

14.00 – 15.30

Title  
Convener Government of Gabon Gouvernement du Gabon
Contacts
Objectives §
Description
No. 10 Category English French
Thurs

1st Nov

 

16.00 – 17.30

Title Using the SWA Collaborative Behaviors to improve the enabling environment for safely managed sanitation in Africa Utiliser les comportements collaboratifs de SWA pour améliorer l’environnement favorable à un assainissement géré en toute sécurité en Afrique
Convener SWA (Lead) TBC: WHO – GLAAS; WaterAid, South Sudan, Kenya, USAID (Co-conveners)
Contacts Nelson Gomonda,  nelson.gomonda@sanitationandwaterforall.org
Objectives §  To share results of the first round of monitoring of the Collaborative Behaviors;

§  Discuss how partners at country and global level are working together for safely managed sanitation in Africa by implementing the Collaborative Behaviors;

Share experiences on how the 2018 SWA Collaborative Behavior Country Profiles are contributing to strategic dialogue on the enabling environment

§  Partager les résultats du premier cycle de suivi des comportements collaboratifs ;

§  Discuter de la manière dont les partenaires au niveau national et mondial travaillent ensemble pour un assainissement géré en toute sécurité en Afrique en mettant en œuvre les comportements collaboratifs ;

Partager des expériences sur la manière dont les profils de pays sur le comportement collaboratif de 2018 SWA contribuent au dialogue stratégique sur l’environnement porteur

Description At this session participants, will 1) discuss the Collaborative Behaviors and how they can be used to improve the enabling environment; 2) see the results of the first wave of monitoring; and 3) share experiences from partners at country and global levels show-casing efforts to improve adherence to the Behaviors. Participants will also be involved in dynamic exercises on how they can use information from the country profiles to determine what their organizations and agencies can do to improve their own practices and be more aligned with government-led national processes, choices and approaches.

 

Results from this seminar will input into the second cycle of monitoring of the Collaborative Behaviors. More importantly, the discussion will also help partners to learn from each other and strengthen sharing of ideas on improvements for the Collaborative Behaviors.

 

 

 

 

 

More information about the Collaborative Behaviors

The four Collaborative Behaviors are:

1.       Enhance government leadership of sector planning processes

2.       Strengthen and use country systems

3.       Use one information and mutual accountability platform

Build sustainable water and sanitation sector financing strategies

Lors de cette session, les participants 1) discuteront des comportements collaboratifs et de la manière dont ils peuvent être utilisés pour améliorer l’environnement propice ; 2) voir les résultats de la première vague de surveillance ; et 3) partager les expériences des partenaires aux niveaux national et mondial en montrant les efforts déployés pour améliorer le respect des comportements. Les participants participeront également à des exercices dynamiques sur la manière d’utiliser les informations des profils de pays pour déterminer ce que leurs organisations et agences peuvent faire pour améliorer leurs propres pratiques et s’aligner davantage sur les processus, les choix et les approches nationaux.

 

Les résultats de ce séminaire entreront dans le deuxième cycle de suivi des comportements collaboratifs. Plus important encore, la discussion aidera également les partenaires à apprendre les uns des autres et à renforcer le partage d’idées sur les améliorations à apporter aux comportements de collaboration.

 

 

 

 

Plus d’informations sur les comportements collaboratifs

Les quatre comportements de collaboration sont les suivants :

1.       Renforcer le leadership gouvernemental des processus de planification sectorielle

2.       Renforcer et utiliser les systèmes nationaux

3.       Utiliser une plateforme d’information et de responsabilité mutuelle

§  Construire des stratégies de financement durable du secteur de l’eau et de l’assainissement

Translate »